⚔️LIVRAISON OFFERTE⚔️

    0

    Votre panier est vide

    Acier Tamahagane: Propriété, Caractéristique et Prix

    août 03, 2022 7 lire la lecture

    tamahagane

    Si les katanas japonais traditionnels sont si réputés, c’est avant tout pour la qualité de leur lame en tamahagane. Ces sabres courbés ont fait leur réputation à travers les âges pour le tranchant de leur lame.

    Cette qualité de coupe est en grande partie due à la manière dont les forgerons japonais fabriquent leur acier. 

    L’acier Tamahagane est très dur à produire en raison de la faible proportion de matériaux présents au Japon. Ce dernier renferme de nombreux mystères à décortiquer pour vous donner une bonne vision du caractère si unique de ce métal.

    L’acier tamahagane en quelques lignes 

    • C’est un acier rare utilisé par les forgerons japonais pour leurs katanas 
    • Il contient une teneur très élevée en carbone
    • Il s’obtient à la suite d’une cuisson lente sur plusieurs jours
    • Il est spécifique au Japon et n’est produit que là-bas
    • C’est le meilleur acier pour allier tranchant de la lame et souplesse
    • Sa fabrication n’est connue que de quelques centaines de forgerons au Japon. 

    Comment est créé l’acier tamahagane ? 

    Le secret de la fabrication de l’acier tamahagane est bien gardé. Le processus exacte est transmis de génération en génération par les familles de forgerons.

    Il est cependant possible de se former directement auprès d’un maître si vous faites preuve de persuasion. Certains forgerons ouvrent leur porte à des apprentis qui doivent alors se dédier corps et âme à la fabrication de katana.

    La formation dure environ 5 ans, et l’apprenti ne peut commencer à pratiquer qu’après une ou deux années d’observation... 

    forge acier

    La fusion des couches 

    Pour commencer, le forgeron créer un four spécial en argile pour la cuisson. Ce four correspond à ce qu’utilisaient les ancêtres japonais pour la création de ce même acier. Il s'agit d’un art millénaire qui s’est transmis de génération en génération. Ce four se nomme tatara . 

    On fusionne ensuite des couches de charbon, de bois et de sable de fer dans le récipient en argile.Pour ce qui est du sable, on sélectionne un sable noir typique de la région. Ce sable est constitué de fer en très faible quantité que le forgeron récolte au fur et à mesure de la cuisson. On utilise en réalité deux types de sable à savoir l’acome et le masa. 

    Pour la sélection du sable, on fait appel à un expert qui se prénomme “murage” en japonais. Ce dernier sélectionne les sables de la meilleure qualité possible. Cette étape permettra de créer les meilleurs sabres tamahagane japonais possible.

    La séparation de l’acier

    Après avoir préparé toutes les couches, le forgeron peut désormais commencer la cuisson des matériaux. Il devra alors veiller sur le four pendant 3 jours et 3 nuits consécutives. Durant le processus, l’acier va peu à peu apparaître en formant un bloc. 

    A l’intérieur du four, la chaleur peut atteindre 1800 degrés. C'est une chaleur nécessaire pour faire fondre tous les composants et donner le fameux acier japonais tamahagane. 

    Le processus commence à prendre forme en peu de temps. Il suffit d’une seule heure pour voir apparaître le lit de feu. Il se crée suite à l’immersion du sable de fer vers le fond du four d’argile. Le forgeron peut alors s’aider de la couleur du lit de feu pour voir si l’acier est prêt ou non. 

    La confection de l’acier tamahagane est un travail pénible. En plus de la chaleur intense issue du four, le forgeron doit constamment entretenir le feu. Il doit ajouter du sable de fer toutes les dix minutes et attiser les flammes à l’aide d’un souffleur d’air. 

    Au bout de quelques jours, l’acier tamahagane commence à se former. Il faut casser le four pour en extraire le précieux métal. On récupère l’acier au fond du four ainsi que sur les parois. C’est d’ailleurs sur le côté que les meilleures parties de l’acier sont présentes. 

    Le forgeron va ensuite sélectionner les meilleures parties de l'acier. Si ces dernières sont de couleur grisatre, il s’agit de la partie dure de l’acier, avec une forte teneur en carbone. Les résidus blancs sont considérés comme souples. 

    L’acier Hocho Tetsu et Orishigane

    En raison de la complexité de création de l’acier tamahagane, les parties les moins qualitatives seront tout de même utilisées. La création du tamahagane demande des efforts sur plusieurs jours et de la part de plusieurs personnes. 

    Le matériau récupéré est très rare et n’est présent que dans les épées les plus prestigieuses. Sa rareté a conduit au cours de l’histoire à récupérer les parties les moins bonnes pour les transformer en acier Oroshigane

    L’orishigane est un mélange d’acier tamahagane peu qualitatif avec d’autres aciers. Les forgerons avaient auparavant l’habitude d’enrichir cet acier avec du carbone pour en contrôler le tranchant et la solidité. 

    Le Hocho Tetsu, quant à lui, est un acier qui contient très peu de carbone. On l’utilise pour créer des épées peu tranchantes. Un acier très peu fourni en carbone ne pourra être tranchant mais aura une bonne souplesse. 

    forgeron

    L’acier tamahagane est-il le même aujourd’hui qu’avant ?

    Même si les industries ont modernisé la création d'acier en règle générale, il est impossible de changer la méthode de fabrication de l’acier tamahagane. 

    Le Japon réglemente fortement la méthode de création de cet acier. C’est l’organisation Nihotto qui contrôle la quantité d’acier produite, et contrôle la qualité de l’acier tamahagane au Japon. 

    L’organisation gère également toute la distribution du sable de fer indispensable pour la production. Tous ces contrôles font augmenter le prix du sable déjà difficile à posséder.

    Certaines entreprises étrangères produisent cependant de l’acier tamahagane non-officiel. Celui-ci est produit hors du Japon et se rapproche un peu de l’acier produit par les maîtres forgeron. 

    Faut-il acheter un katana avec de l’acier Tamahagane ?

    Les katanas en tamahagane sont destinés à des passionnés et des pratiquants d’art martial japonais. Le katana en tamahagane est une véritable œuvre d’art qui peut décorer une pièce. 

    Cependant, son prix peut en dissuader plus d’un. C’est cependant le prix pour un tamahagane qu’il faudra débourser si vous souhaitez posséder un objet ayant demandé des matériaux d’arts, un travail d’orfèvre et de nombreuses connaissances. 

    Un katana tamahagane, pour quelle utilisation ?

    Il est possible d’utiliser un katana tamahagane lors de la pratique d’un art martial japonais. Les grands maîtres en kenjutsu utilisent des sabres aiguisés pour leur pratique martiale. 

    La tameshigiri est également l’art de la coupe à l’aide d’un katana japonais. Si vous êtes un pratiquant de cet art, un bon sabre sera essentiel pour réaliser de bonnes coupes sur vos cibles. 

    Hormis cela, vous aurez peu l'occasion d’utiliser votre katana tout en restant dans le cadre de la loi. Il aura une valeur affective très importante de par la qualité dont il fait preuve.

    forge acier tamahagane

    Les couteaux tamahagane de Kyoto

    Le Japon produit des couteaux tamahagane de la gamme Kyoto en acier tamahagane. Ils sont connus pour leur tranchant à toute épreuve. Ils sont conseillés pour tout type de coupe que ce soit sur les chaires rouges blanches, les légumes et fruits. 

    Ils sont notamment utilisés par les grands maîtres sushis. Ils permettent des coupes très fines et précises. Le couteau kiritsuke sera idéal pour s’adapter aux activités du chef.

    Quel est le prix d’un katana tamahagane ?

    Le prix d’un katana tamahagane peut varier en fonction de sa longueur, de son origine, etc. Comme nous le disions précédemment, vous pouvez vous procurer un katana du Japon ou de l’étranger. 

    1. Pour un katana tamahagane étranger, il faudra compter environ 2000 à 2500 euros. Il s’agit du meilleur compromis si vous avez un budget “restreint”.

    2. Les katanas traditionnels japonais ont, eux, un prix minimum de 8000 euros TTC. Il vous faudra bien souvent verser un acompte de 50% du montant car les sabres sont produits à la commande.

    Quel que soit votre choix, vous ne pouvez pas espérer obtenir un katana de très grande qualité à des prix inférieurs. Si vous souhaitez dépenser un peu moins pour votre katana, regardez bien, le produit, la composition, les méthodes de production, etc. 

    Nos astuces d'entretien

    Bien que de très haute qualité, votre lame aura besoin d’entretien pour ne pas rouiller et s’oxyder. Pour cela, nous vous recommandons de vous fournir un kit d’entretien pour votre lame, il est composé de : 

    • Chiffon en microfibres: pour nettoyer et étaler l’huile sur la lame. 
    • Uchiko: est une boule de craie composée de poudre calcaire. Il vous sera très utile pour nettoyer la surface de la lame. Sa composition particulière lui permet de traverser l’enveloppe lorsque l'on tape la boule de craie. 
    • Huile: elle permet de protéger votre katana contre l’oxydation. 
    • Mukugi: ce sont des goupilles en bambou qui maintiennent la lame et la poignée de votre katana. 
    • Chasse-goupilles : c'est un petit marteau en laiton avec un pointeau qui permet d’enlever les mekugi. 

    Comment acheter un katana sans risque ? 

    Pour acheter un katana tamahagane sans risque, nous vous recommandons de vous rendre sur notre boutique en ligne. Nous sélectionnons nos katanas de manière assidue et auprès d’artisans japonais chevronnés. 

    Nos katanas sont des pièces de très haute qualité et avec un tranchant exceptionnel. Si vous êtes passionné et/ou pratiquant dans un art martial, nos sabres sont faits pour vous. 

    Rendez-vous sur notre boutique en ligne dès maintenant pour choisir votre katana traditionnel japonais. 

    FAQ 

    Qu’est-ce que l’acier tamahagane ? 

    L’acier tamahagane est reconnu comme étant le meilleur matériau pour les lames de sabre. Il est issu d’une fabrication traditionnelle dans un four d’argile. L’acier tamahagane possède un tranchant inégalé et une souplesse hors-pair. 

    Combien pour un katana tamahagane ? 

    Pour un katana traditionnel tamahagane, il vous faudra débourser 8000 euros minimum. Il vous est cependant possible d’acheter un katana tamahagane disponible à l’étranger pour 2000 à 2500 euros. 

    Combien de temps faut-il pour forger de l’acier tamahagane ? 

    Il faut entre 36 et 72 heures pour obtenir de l’acier tamahagane depuis le four. Il faut au préalable trouver le fameux sable de fer très rare au Japon. Pour devenir une lame de katana, celui-ci doit encore être nettoyé et poli pour révéler tout son potentiel.


    Voir l'article entier

    arme japonaise
    Arme Japonaise Traditionnelle : Les 15 Plus Meurtrières

    août 04, 2022 10 lire la lecture

    Voir l'article entier
    nihonto
    Nihonto: Caractéristiques et Explications

    août 04, 2022 6 lire la lecture

    Voir l'article entier
    banniere entretien katana
    Entretenir son Katana

    août 03, 2022 3 lire la lecture

    Voir l'article entier