⚔️LIVRAISON OFFERTE⚔️

    0

    Votre panier est vide

    L’ère Meiji : la fin des Samouraïs ?

    août 02, 2022 6 lire la lecture

    ere meiji

    L’ère Meiji est forte de symboles pour l’histoire du Japon et des samouraïs. Elle se caractérise par de nombreux mouvements liés à la modernisation du pays. 

    L’ère Meiji se démarque pour son basculement de la féodalité vers un système industriel. Le Japon devient alors une puissance technologique à part entière qui fera pâlir plus d’un occidental. 

    L’ère Meiji en quelques points clés

    • L’ère Meiji s’étend des dates suivantes, de 1868 à 1912
    • Il s’agit d’une période de modernisation extrême pour le Japon
    • Elle apparaît suite à la cessation des pouvoirs du shogunat à l’empereur
    • L’ère Meiji produira des katana non originaux mais inspirés des ères Kamakura et Nanboku-chô
    • L’ère Meiji avait un but d’expansion coloniale
    • L’ère Meiji a provoqué de nombreuses rébellions de la part des samouraïs traditionalistes

    L’ère Meiji marque une séparation extrême entre l'ancien monde et le nouveau monde. Elle permet au Japon de se moderniser à vitesse grand V et de concurrencer les pays occidentaux, économiquement et militairement. 

    maison de la culture

    Mise en contexte de l’ère Meiji dans l’histoire du Japon 

    L’ère Meiji est le théâtre de changements radicaux tant matériels que philosophiques pour le Japon. 

    L’empereur Mutsuhito, un personnage clé de l’ère meiji 

    C’est par le biais de l’empereur Mutsuhito que le Japon va connaître une avancée technique sans précédent. Ce dernier souhaitait rendre le Japon moins vulnérable face aux Occidentaux alors très avancés à ce moment. 

    En parallèle, celui-ci développe des conquêtes qui s’étendent en Asie. Il envoie également des japonais en Europe et aux Etats-unis pour étudier leurs avancées et les copier au Japon. 

    L’objectif est clair, il faut rattraper le retard que les japonais ont sur leurs homologues pour ne pas perdre en souveraineté. A ce moment-là, le Japon était encore enfermé dans ses carcans traditionnels et n'était pas très avancé dans l'industrialisation. Il s’agissait pourtant de l'enjeu majeur de ce siècle. 

    La modernisation de la politique japonaise 

    Le shintoïsme est déclaré comme religion officielle de l’empire en 1869. Cela permettra d’ailleurs à l’empereur d'asseoir son hégémonie par le biais des valeurs de fidélité transmises dans cette religion. Les autres religions auront cependant le droit d’être exercées au nom de la liberté du culte. 

    Les samouraïs quant à eux seront intégrés dans l’armée japonaise en tant que responsables et gradés. Les rebelles seront éradiqués après leur révolte sanglante en 1877. En cause, la perte de leurs privilèges acquis des siècles durant. 

    1889 voit une constitution se former et qui établit une monarchie héréditaire avec tout de même un parlement de deux assemblées. La première était élue au suffrage universel et l’autre élue par l'empereur lui-même. C’est le système que l’on retrouve chez les britanniques.

    ere meiji

    La modernisation économique du Japon

    La modernisation économique du japon peut se résumer en quelques éléments : 

    • La création d’une armée moderne : le Japon s’industrialise aussi pour fournir à l'armée beaucoup de matériel pour le combat.
    • Des réseaux de chemin de fer et les lignes télégraphiques : elles permettent de fluidifier les échanges dans le pays et de faire fructifier le commerce. 
    • Une augmentation de la population: celle-ci passe de 30 à 50 millions d'habitants en 30 ans environ. En cause, les avancées que provoquent l’industrialisation du pays. 
    • La naissance d’une classe ouvrière: elle découle directement de la naissance de l'industrie comme tout pays industrialisé. 

    L’expansion coloniale du Japon

    Ce modèle industrialisé demande au Japon beaucoup de matières premières. Ce dernier n’en est pas du tout le champion et doit trouver ses ressources autre part. C’est pourquoi l’empereur en fonction à cette époque lance une grande vague coloniale

    Le Japon attaque alors ses proches voisins chinois et remporte de batailles jusqu'à l'île Formose, qui est dénommée Taïwan à l’heure actuelle. Le Japon obtiendra d’autres îles et presqu'île et devra en restituer une sous la pression des occidentaux. 

    En 1900, le Japon participe à l'intervention contre la révolte des Boxers. Cela lui permettra de récupérer Liao-toung et le sud des îles Sakhalines. 

    Ce que deviennent les samouraïs lors de l’ère Meiji

    Les samouraïs sont traditionnellement les serviteurs de la cour impériale. Ce sont au départ de hauts fonctionnaires qui traitent les secteurs provinciaux. Mais c'est au cours du 10 ème et 11 ème siècle qu’ils se militarisent.

    Leur mission au sein de la communauté est très respectée et leur donnera beaucoup de droits. Ils obtiendront par exemple, de solides liens de vassalité leur donnant ainsi un pouvoir féodal sur les lettres ainsi que les hommes.

    Les troubles répétés que le Japon connut au cours de son histoire favorisa leur rôle de guerrier. La guerre de Genpei fut le témoin de deux clans de samouraïs s'affrontent pour le pouvoir du pays.

    C’est en 1192 que Minamoto no Yoritomo est déclaré shogun. Le Shogun est général en chef des armées. C'est lui qui gouverne le pays.

    Un gouvernement samouraï est alors créé et l’empereur n'est plus qu’un titre honorifique sans grand impact. Le gouvernement des samouraïs resta en place jusqu’en 1868 ! 

    👉 Connaissez vous le code des samouraïs ? Nous vous expliquons tout dans notre article sur le Bushido.

    samourai

    L’année 1868 marque la fin du shogunat au Japon

    Cette année marque la fin de l’hégémonie samouraï. Elle donne d'ailleurs lieu à des affrontements entre les samouraïs et le gouvernement en place. La fin du shogunat ne se sera pas fait en douceur et aura été témoin de nombreuses rébellions pour restaurer l’ancien régime. 

    La révolution sociale des samouraïs aura eu pour conséquence de leur donner mauvaise presse. La nouvelle armée moderne du Japon aura eu raison de ce mouvement à la suite d’une série de décisions. 

    Les samouraïs perdent alors tous leurs privilèges anciens comme leur pouvoir féodal. Mais ces derniers avaient bien eu le temps de se hisser dans les hautes strates de la société. Ainsi, beaucoup de japonais samouraïs participent activement à la modernisation du Japon. 

    Pour les occidentaux, la dévalorisation des valeurs guerrières est une aubaine. Elle leur permet de se procurer des armes et souvenirs guerriers du Japon. Le pays est d’ailleurs bien conscient de sa valeur et possède, aujourd’hui encore, une industrie dédiée à l’exportation de sabres japonais de toute sorte.

    L’ère Meiji et l'avènement des shinshintô

    C’est lors de l’ère Meiji que les shinshinto voient le jour. A la suite de la remise des pouvoirs par l’empereur, le Shogun et le katana tombent dans l’oubli. 

    C’est Suishinshi Masahide qui lui redonna ses lettres de noblesse pendant cette période. Ce grand acteur vient d’une famille de samouraïs et se désole de voir cette arme traditionnelle oubliée par les japonais. 

    Pour rattraper cela, il forme environ cent élèves à l’Edo. C'est grâce à ce mouvement que les forges recommenceront à travailler sur la production de katana. Les tachis reviennent en force et les cinqs Gokaden également. Les 5 Gokaden forment un ensemble d’écoles de forge avec des techniques bien particulières. 

    Cette hétéroclite entre les écoles, donne naissance à la création de katana très différents les uns des autres. Les tantos voient également le jour suite à leur disparition lors de la période des Shinto. 

    Pour résumer, cette période ne produit aucun katana nouveau. Les forgerons s'appuient sur l’ère Kamakura et Nanboku-chô pour tenter de retrouver la qualité des armes d’antan. Avec la disparition des samouraïs, le katana est détourné de sa fonction principale d’arme de guerre. 

    Durant l’ère Meiji, il devient donc avant tout un objet d’art que l’on expose chez soi. 

    katana exposition

    Faut-il acheter des katana de l’ère Meiji ?

    Vous ne trouverez aucun katana récent qui s’inspirera de l’ère Meiji. Comme vu précédemment, cette dernière n’a produit aucun nouveau type de katana. Les forgerons de l'époque se contentent de reproduire les katana traditionnels. 

    Il vous est cependant possible d’acquérir un katana de l’ère Meiji à titre de relique. Vous pouvez très bien obtenir un objet lors d’une vente aux enchères par exemple. 

    Où acheter un bon katana traditionnel copié lors de l’ère Meiji ?

    Pour vous procurer un katana qui ressemble à ceux de l’ère Meiji, il vous suffit de vous orienter vers les modèles réalisés avec les techniques de l’ère Kamakura ou Nanboku-chô

    Pour acquérir ce type de modèle, nous vous conseillons de vous rendre sur une boutique spécialisée de katana. Notre collection étendue ne vous donnera aucun mal à trouver un katana inspiré de ces 2 ères.

    👉 Pour découvrir nos modèles de katana, cliquez ici.

    FAQ

    Quelles dates correspondent à l’ère Meiji ? 

    L’ère Meiji s’étend de 1868 à 1912. Elle fait suite au changement de gouvernement au Japon durant cette période. Le shogunat cède en effet son pouvoir à un empereur pendant l'ère Meiji. Ce dernier se chargera de la modernisation du pays durant toutes ces années. 

    L’ère Meiji a-t-elle produit de bons katana ? 

    L'ère Meiji n’a fait que s’inspirer de différents styles élaborés lors des périodes précédentes. Même si les forgerons étaient expérimentés, ils n’ont rien inventé durant cette période. On retrouve notamment des katana inspirés des ères Kamakura et Nanboku-chô. 

    L’ère Meiji est-elle responsable de la fin des samouraïs ?

    L’ère Meiji sonne en effet la fin des samouraïs dans le sens où on l’entend. Ces derniers perdent tous leurs privilèges féodaux durant cette période. Cela aura d’ailleurs mené à une rébellion vite estompée par l’armée japonaise. 


    Voir l'article entier

    date masamune
    Date Masamune : L'histoire du « Dragon borgne »

    septembre 16, 2022 9 lire la lecture

    Voir l'article entier
    japon féodal
    Histoire du Japon Féodal : Les Derniers Samouraïs ?

    septembre 16, 2022 6 lire la lecture

    Voir l'article entier
    ère edo tableau
    Ère d’Edo (1603-1868) : L’Epoque des Samouraïs Japonais

    septembre 16, 2022 9 lire la lecture

    Voir l'article entier