⚔️LIVRAISON OFFERTE⚔️

    0

    Votre panier est vide

    Bushido: le Code du Samouraï

    août 04, 2022 6 lire la lecture

    bushido

    Le code du bushidoest un code moral qui a été développé par les guerriers samouraïs. Encore aujourd'hui, on peut observer ce code moral dans toute la société japonaise. L’honneur et la loyauté sont les piliers fondateurs de cette doctrine !

    Les points-clés à connaître sur le bushido 

    • Bushido signifie littéralement la voie du guerrier.
    • Le bushido entremêle valeurs de combats avec des croyances spirituelles. 
    • Le bushido possède 7 principes écrits que tout samouraï doit respecter. 
    • Le bushido a pour but d’élever l’être de manière spirituelle et physique. 
    • Le bushido est encore présent en teinte de fond dans la société japonaise moderne. 
    • Le Bushido régit les arts martiaux comme le kendo. 

    Quels sont les fondements de la création du bushido ?

    On ne peut distinguer le bushido de ses inspirations issues de croyances religieuses et philosophiques. Il met en avant l’ascension spirituelle des guerriers via des pratiques de méditation

    La pratique du bushido a prospéré lors des périodes de paix. Les samouraïs ayant plus de temps libre, ils s'adonnent à un entraînement rude mais aussi au travail de leur bushido.

    Peu à peu la pratique du Bujutsu, qui a un but purement guerrier et technique, se transforme en Botu. Le Botu associe la pratique martiale avec une partie spirituelle

    C’est à ce moment que le samouraï se forme un véritable art de vivre. La voie du samouraï se poursuit toute une vie durant. Si les japonais paraissent si zen et humble au vu de la société occidentale, c’est en grande partie dû à cet héritage laissé par leurs ancêtres durant l'ère Meiji

    samourai et codes moraux

    Les influences spirituelles et religieuses sur le bushido 

    Le Bushido des samouraïs n’est pas qu’un code moral dénué de sens spirituel. Il est apparu comme étant un véritable repère à suivre pour les japonais. Il englobe tout un tas de concepts comme:

    • le shintoïsme
    • le bouddhisme
    • le confucianisme 

    Le shintoïsme comme point de départ au Bushido 

    C'est avec le shintoïsme, la religion traditionnelle du Japon, que le Bushido a commencé à se développer. La religion du shinto donne une importance maîtresse à la vie de famille. Le samouraï doit avant tout pouvoir protéger sa famille et lui donner ce dont elle à besoin. 

    Mais ce n'est pas tout, il y a un très fort respect pour les anciens. Le samouraï doit un respect total à ses parents et ses ancêtres. Ainsi, il ne se bat pas seulement pour lui, mais il doit défendre son nom à tout prix avec honneur et vaillance. 

    C’est d’ailleurs cet esprit qui a encouragé les samouraïs à mourir au combat et avec honneur. 

    Le bouddhisme zen, une autre religion du samouraï 

    C’est lors de l’ère Kamakura que le bouddhisme s’impose comme prédominant dans la vie du samouraï. Il a embelli le Bushido du guerrier en lui apportant 3 nouvelles dimensions: 

    • sociale
    • morale
    • spirituelle

    Le bouddhisme se concentre sur la recherche de la paix intérieure. Cela se traduit par de longues heures de médiation. Mais ce n’est pas tout, le bouddhisme encourage à rechercher la vérité en ce monde et à le questionner. C’est pourquoi on associe souvent les mouvements spirituels japonais avec la philosophie. 

    Le confucianisme, des valeurs plus guerrières 

    Le confucianisme vient compléter cette triade avec des valeurs plus guerrières. Ici, on met en valeur:

    • la loyauté
    • la droiture
    • la bienveillance

    Il a notamment forgé l’amour et la fidélité indéfectibles que les samouraïs avaient pour leur seigneur. Trahir son seigneur était synonyme de déshonneur et toute la famille en pâtissent. 

    Le code du Bushido a donc permis au Japon de prospérer et d’être relativement stable au fil des siècles. Les samouraïs avaient un profond sens de l’honneur et de la loyauté. Leur code moral était tel que les personnes nécessiteuses trouvaient aisément assistance  auprès des samouraïs vertueux. 

    bushido code moral

    Les 7 vertues morales du samouraï (Bushido)

    Si l’on regarde de plus près les actions demandées par le Bushido, on peut y relever7 grandes vertues qui régissent le comportement du guerrier en société au Japon : 

    1. GI, la droiture et le sens du devoir : le samouraï ne peut se défaire de ses impératifs. S’il reçoit des ordres de la part de sa hiérarchie ou même de son seigneur, il ne peut s’y soustraire. 

    2. Yu, faire preuve de courage: un samouraï ne peut déserter le combat ou fuir face à la bataille. On perçoit le courage d’un samouraï également à sa clairvoyance et à la manière dont il va faire preuve d’intelligence pour remporter un combat. 

    3. Jin, bienveillance et compassion : le guerrier doit faire preuve d’empathie s’il veut comprendre son adversaire. Il s’agit également d’une vertu bien utile pour la société japonaise. Cela crée du lien et renforce les relations au sein d’un clan. 

    4. Rei, politesse et respect: dans la même lignée que le Jin, un bon samouraï doit pouvoir se contenir. Sa force spirituelle et physique ne se révèle que pour les moments opportuns. 

    5. Makoto, la vérité est reine : la vérité doit régner en tout temps et le mensonge est synonyme de déshonneur. La parole d’un samouraï est absolue, si celui-ci s’engage, il doit mener ses paroles aux actes. 

    6. Meiyo, l’honneur: il est la continuation du Makoto. L’honneur d’un samouraï doit être préservé tout au long de sa vie. Un samouraï préférera recourir au seppuku plutôt que d’être couvert de honte. 

    7. Chugi/chu, devoir et loyauté : le dernier de cette liste et pas des moindres. La hiérarchie est très respectée au Japon. Le samouraï doit être prêt à mourir pour son seigneur. 

    Un peu d’histoire avec le Bushido et les samouraïs 

    L’histoire du Japon a beaucoup façonné le comportement et la cuture des japonais. Au total, c’est deux événements majeurs qui auront donné le code samouraï tel qu’on le connaît : 

    • Les pratiques zen: les pratiques rinzai et soto ont permis aux samouraïs de développer leur esprit en profondeur.
    • Le shogunat Tokugawa: c’est la période de paix qui aura permis aux samouraïs de se concentrer un peu plus sur leur esprit et moins sur les techniques de combat. 

    Le zen a un rôle central dans le développement de l’esprit des samouraïs. Il leur a permis de se concentrer sur la précision de leurs mouvements. 

    Le katana est un sabre qui nécessite une maîtrise méticuleuse et précise. Sans cela, les japonais n’auraient pas pu emmener l’art du sabre au point où il en est aujourd’hui ! 

    Sans la paix que la ligne Tokugawa a amenée, la voie du samouraï n’aurait pas pu émerger avec son lot d’artistes et d’intellectuels. 

    Jusqu’à ce jour, le code du samouraï persiste dans toutes les stars de la société japonaise. On y retrouve notamment:

    • le détachement du matériel
    • l'incorruptibilité
    • l’éveil spirituel
    • le calme à toute épreuve 

    bushido code moral

    Le code bushido : encore présent dans la société japonaise ?

    Le Japon reste encore un pays avec beaucoup de traditions et de codes moraux. Un étranger occidental pourrait sentir le fossé culturel entre lui et les japonais.

    Le Japon possède cependant un aspect quelque peu paradoxal. Il est très avancé dans les technologies modernes mais garde pourtant ses valeurs très traditionnelles. 

    La société japonaise moderne révèle son esprit samouraï lors de crises difficiles. On aura remarqué toute sa combativité et son sens de l’honneur lors de la Seconde Guerre Mondiale, avec les kamikaze notamment.

    Mais c’est surtout dans le travail que l’on retrouve beaucoup les valeurs du Bushido avec:

    • la quête de l’excellence
    • le travail acharné
    • le sens moral
    • la précision
    • le perfectionnisme
    • le respect de la hiérarchie 

    Et cette tendance ne semble pas s’inverser. Les jeunes japonais restent encore proches des arts martiaux avec des écoles qui fleurissent encore et toujours dans le pays. On observe également l’empreinte samouraï dans les mangas comme Naruto, Bleach, etc. 

    Ce socle commun, si solide, se base sur des croyances et religions centrales. Le Bushido ne se résume donc pas à un simple principe martial. Il régit les lois et les codes de la société japonaise actuelle ! 

    Bushido et katana, une prolongation du corps et de l’esprit 

    Les samouraïs de l’époque considéraient leurs lames comme des êtres à part entière. Plus l’esprit et le corps du samouraï était affûté, plus la lame devenait pure et efficace. 

    Le samouraï doit donc entretenir sa lame comme lui-même. Il n’était pas rare de voir un samouraï entretenir son sabre japonais pendant des heures tous les jours. 

    👉 Si vous souhaitez acquérir un sabre japonais, n'hésitez pas à découvrir notre boutique

    FAQ

    C’est quoi le bushido ?

    Le Bushido désigne l’art de vivre à la japonaise ainsi que les codes guerriers du samouraï. Il peut se traduire comme étant la voie du guerrier et s’est développé dans le japon durant des millénaires. 

    Que veut dire Bushido ? 

    Bu nous renvoie aux pratiques martiales, Shi peut se traduire comme étant le mot guerrier et enfin Do désigne la voie. De manière littérale, on peut donc traduire Bushido comme étant la voie du guerrier. Elle prend en compte également le sens de l’honneur qui est prédominant dans le Bushido. 

    D’où vient le Bushido ?

    Le Bushido est issu des différentes croyances japonaises comme le shintoïsme, le bouddhisme et le confucianisme. Tous ces mouvements ont eu une influence différente sur le Bushido.


    Voir l'article entier

    date masamune
    Date Masamune : L'histoire du « Dragon borgne »

    septembre 16, 2022 9 lire la lecture

    Voir l'article entier
    japon féodal
    Histoire du Japon Féodal : Les Derniers Samouraïs ?

    septembre 16, 2022 6 lire la lecture

    Voir l'article entier
    ère edo tableau
    Ère d’Edo (1603-1868) : L’Epoque des Samouraïs Japonais

    septembre 16, 2022 9 lire la lecture

    Voir l'article entier