⚔️LIVRAISON OFFERTE⚔️

    0

    Votre panier est vide

    Les Arts Martiaux Japonais : Liste et Explications

    août 05, 2022 8 lire la lecture

    arts martiaux japonais

    Le nombre de pratiquants d'arts martiaux japonais ne cesse d’augmenter.

    Ces sports de combat ne se contentent pas d’améliorer les conditions physiques de ses adeptes. Ils enseignent également:

    • l’art de vivre
    • la confiance en soi
    • l’humilité
    • le respect d’autrui

    Entre arts martiaux japonais avec sabre,judo ou karaté, il existe de nombreux styles d’arts martiaux. Chacun d’entre eux se pratique selon une philosophie et des principes distincts.

    Quels sont les arts martiaux japonais ?

    Les arts martiaux font bel et bien partie de la culture japonaise. À l'origine, ils étaient un moyen pour les bouddhistes de préserver leurs aptitudes physiques. Mais aujourd'hui, ils font partie de la vie quotidienne de nombreuses personnes.

    Parmi les plus populaires, on peut citer :

    • Le judo : sport olympique populaire, le judo fait appel à de nombreuses prises pour mettre à terre son adversaire et le maintenir au sol. Au-delà de la performance technique, le mental est vivement recherché dans ce sport de combat.
    • Le karaté : le karaté est un sport d’autodéfense très ancien. Il recourt à des techniques de frappe et de protection à mains nues.Dans cette branche d’art martial, la force et l’habileté sont indispensables pour combattre, maisle mental reste prédominant.
    • Le kendo : introduit au Japon au VIIe siècle, le kendo figure parmi les disciplines les plus enseignées dans les écoles publiques japonaises. Ce sport se pratique avec des épées en bambou, appelées shinai, et des armures de protection appelées bōgu. Il peut être défini comme l’art de manier le sabre. 
    • L’aïkido : il s’agit d’un système complet de techniques de projection, de maniement de sabre et de bâton, de frappe, etc. L’aïkido combine ainsi plusieurs techniques pour combattre l’adversaire. C'est un sport d’autodéfense très efficace. Il est aussi considéré comme une voie de développement personnel et de force mentale.

    • Le laido :issu destechniques d’entraînement des samouraïs, le laido exige une grande maîtrise et une précision sans faille. Durant la période Bushi, il était considéré comme l’art de tirer le sabre et de trancher. Par la suite, cet art martial prend une dimension plus spirituelle, liée à la maîtrise de soi. 
    • Le kyudo : cet art martial consiste à manier des arcs particulièrement longs dotés d’une forme asymétrique. Il enseigne les techniques et les principes du tir à l’arc traditionnel.
    • Le sumo : le sumo est sans doute le plus ancien art martial du Japon. Par ailleurs, il est intimement lié à la culture du pays. Ce combat de lutte oppose des hommes de forte corpulence, portant une énorme string, face à face. Les combattants se confrontent dans un cercle d'argile, et ils ne doivent ni sortir du cercle, ni toucher le sol avec autre chose que leur pied.

    Le judo : l’art martial japonais de la souplesse

    Art martial moderne et très technique, le judo est un sport orienté vers la défense. Il se joue suivant des règles morales et des techniques précises.

    Le code moral au judo

    Le judo est avant tout destiné à forger le corps et l’esprit des combattants. Les judokas apprennent donc de fortes valeurs morales qu’ils s’engagent à respecter.

    • La politesse, c’est le respect d’autrui
    • Le courage, c’est faire ce qui est juste
    • La sincérité, c’est s’exprimer sans déguiser sa pensée
    • L’honneur, c’est être fidèle à la parole donnée
    • La modestie, c’est parler de soi-même sans orgueil
    • Le respect, sans respect aucune confiance ne peut naître
    • Le contrôle de soi, c’est savoir se taire lorsque monte sa colère
    • L’amitié, c’est le plus pur et le plus fort des sentiments humains

    Le respect de l’adversaire est donc essentiel en judo. 

    judo

    La ceinture et les grades au judo

    En judo, la ceinture traduit l’expérience, la maturité et l'efficacité au combat du judoka. Par ordre d’évolution, il existe la ceinture blanche, jaune, orange, verte, bleue, et marron. En ce qui concerne les ceintures bicolores, on retrouve la ceinture blanche-jaune, jaune-orange, orange-verte, et verte-bleue.

    Puis arrive la prestigieuse ceinture noire, suivie de deux ceintures supérieures, la ceinture rouge et blanche du 6e au 8e dan et la ceinture rouge du 9e au 10e dan.

    Pour accéder au niveau supérieur, il faut:

    • soit concourir
    • soit passer un examen de kata devant un jury officiel régional ou national

    L’équipement au judo

    Le judo se pratique sur un tatami : un tapis rigide conçu pour amortir les chocs. Les judokas sont vêtus de judogis, aussi connus sous le nom de kimono. Fait de coton ou de composite coton/polyester, ils se présentent traditionnellement dans une couleur blanche, mais on les retrouve désormais sous d’autres couleurs. Cela permet de différencier les combattants lors d’une compétition. Le judogi se compose d’une veste et d’un pantalon.

    Les techniques de combat au judo

    Au judo, les techniques de combat sont nombreuses. Parmi elles, on retrouve :

    • Les techniques de projection : elles consistent à déséquilibrer l’adversaire en le faisant tomber vers l’avant, l’arrière, ou sur le côté.
    • Les techniques de domination : elles visent à immobiliser l’adversaire afin de le dominer.
    • Les techniques de sacrifices : il s’agit de sacrifier son équilibre pour faire tomber son adversaire.

    Le karaté : un art martial japonais populaire

    Faisant partie des arts martiaux les plus anciens, le karaté forge le caractère de ses adeptes grâce à la discipline et l’entraînement. De plus en plus populaire, ce sport de combat a fait son apparition aux jeux olympiques en 2020, à Tokyo.

    Les codes d’honneurs du karaté

    Bien plus qu’un simple sport de combat, le karaté peut être considéré comme un véritable art de vivre. Il enseigne la maîtrise du corps et de l’esprit, et repose sur de nombreux principes : 

    • Le respect
    • La sincérité
    • L’honneur
    • Le courage
    • La fidélité
    • Le contrôle de soi
    • La bonté et la bienveillance
    • La modestie et l’humilité
    • La droiture

    Les ceintures et les grades au karaté

    karate


    Comme au judo, la ceinture permet d'évaluer le niveau et l'évolution des pratiquants de karaté. Du débutant au senior, il existe différentes couleurs de ceintures, à commencer par la ceinture blanche pour les novices. Viennent ensuite les ceintures jaune, orange, verte, bleue, marron et noire. Mais selon les écoles et le style de karaté, il peut y avoir d'autres couleurs, et l’ordre des couleurs de ceintures peut varier. 

    Les équipements au karaté

    Le karaté utilise différents équipements de protection et de combat. L’uniforme porté s’appelle le karategi : fait de coton ou de polyester, son style peut varier selon le karaté pratiqué.

    Il se compose d’une veste et d’un pantalon, et peut être muni de manches amples ou serrées. Lors des compétitions, en karaté contact, le port d’un casque est obligatoire. Dans ce même type de karaté, le protège dent et la coquille sont également indispensables : ils permettent de protéger les parties sensibles du corps.

    Les techniques de combat au karaté

    Il existe une diversité incroyable de techniques de combat au karaté. Celles-ci varient selon les écoles et le style de karaté dont il est question. Quoi qu’il en soit, le blocage est primordial en karaté : il existe donc plusieurs techniques de blocage, servant à déséquilibrer l’adversaire, pour ensuite l’attaquer.

    En karaté, tout le corps peut servir d’arme de combat : les poings, les coudes, les pieds, les genoux. Les karatékas peuvent également se servir de plusieurs positions.

    Le kendo : un art martial japonais pour manier le sabre

    Enseigné dans le cursus scolaire japonais, le kendo peut aussi être désigné comme l’art de manier le sabre. Cet art martial repose sur un concept simple : forger le caractère par l’application des principes du sabre.

    Les principes de base du kendo

    Similaire à l’escrime, le kendo est un art martial japonais ,dont le principe repose sur une association parfaite entre :

    • La volonté
    • La détermination
    • Le placement correct du sabre lors de l’attaque
    • Une posture corporelle sans faille

    Lors d’une compétition, les coups portés ne sont ainsi valable que :

    • S’ils sont portés avec détermination
    • Leshinaiest correctement orienté
    • La posture est correcte.

    Cette philosophie permet aux pratiquants de cultiver un esprit vigoureux, de conserver les valeurs de courtoisie et d’honneur, et de toujours rechercher l’amélioration personnelle.

    Les grades au kendo

    Le système d'évaluation et de grade au kendo s’exprime à travers les grades Kyu. Les Kyu vont du 6ème au 1er Kyu, soit l’équivalent de la ceinture blanche à la ceinture marron dans les autres arts martiaux japonais. Aussi, à la différence des autres disciples, les ceintures (les grandes Kyu) ne sont pas physiquement portées.

    L'attribution d'un grade Kyu se fait lors d'une séance de passage de grade qui se déroule au niveau du club. Les candidats doivent alors montrer leur savoir-faire devant un jury, à travers l'exécution de différents exercices qui leur sont demandés.

    kendo

    L’équipement au kendo

    Au kendo, l’uniforme se compose de deux parties spécifiques : le Keikogi (une veste) et le Hakama (sous la jupe-pantalon). Lors d’un entraînement ou d’une compétition de kendo, les participants portent donc:

    • une veste
    • un pantalon large
    • un plastron
    • des gants
    • un masque
    • une protection du ventre et des hanches
    • un shinaï

    Les séances de kendo se déroulent généralement dans un dojo. 

    Les techniques de combat au kendo

    Le Kendo utilise différentes techniques pour combattre les adversaires. On retrouve : 

    • Les techniques initiées par le combattant
    • Les techniques utilisées pour se défendre contre les attaques de l’adversaire

    Parmi les techniques initiées par le combattant, on retrouve notamment les attaques consécutives, et la technique Debana Waza. Celle-ci consiste à frapper au moment où l’adversaire a l’intention d’exécuter une attaque. 

    L’aïkido : un art martial japonais de self défense et de maîtrise du stress

    Créé dans les années 1920, l’aïkido peut être considéré comme l’art de l’harmonie de l’énergie. Dans cetart martial du Japon, il est en effet essentiel de canaliser son énergie, sa force, ainsi que le mouvement du partenaire. 

    Les codes moraux au aïkido

    L'aïkido vise avant tout à atteindre une parfaite maîtrise de soi, en garantissant le développement équilibré du corps. Le contrôle de soi en toutes circonstances est d’une importance capitale en aïkido. Outre ce contrôle de soi, différents codes moraux sont également pratiqués : 

    • L’honneur
    • La fidélité
    • Le courage
    • La loyauté
    • La droiture
    • Le respect et la politesse
    • La modestie et l’humilité
    • La bonté et la bienveillance

    Tout aïkidoka a donc le devoir de s’imprégner de ces principes afin d’être un bon exemple.

    Les grades et les ceintures en aïkido

    À l’instar des autres formes d’arts martiaux, l’aïkido dispose de grade pour évaluer la performance et le niveau de combat de ses pratiquants. Dans ce sport, il n’existe toutefois que deux couleurs de ceintures : la ceinture blanche et la ceinture noire.

    En réalité, la progression des aïkidoka est évaluée par les grades Kyu. Les débutants ont le 6ème Kyu, et au fur et à mesure qu’ils progressent, ils passent au 5ème, 4ème, 3ème, 2ème et 1er Kyu. Lorsqu’ils sont gradés de Kyu, ils portent la ceinture blanche.

    Mais une fois qu’ils ont passé le cap du premier Kyu, ils sont alors évalués grâce au grade dan. Dans ce cas, ils passent à la ceinture noire. Ils ont d’abord le 1er dan, puis le 2ème, et ainsi de suite.

    aikido

    Les équipements en aïkido

    En aïkido, le vêtement d’entraînement utilisé se compose de coton lourd à motifs grain de riz. Il est conçu pour permettre une saisie sans risque de déchirement. Les genouillères constituent également un équipement de protection important.

    En ce qui concerne les équipements de combat, on peut citer:

    • le jo
    • un bâton de grande taille
    • le bokken

    Le hakama est aussi obligatoire pour les pratiquants à partir du premier Kyu. Il s’agit d’un large pantalon que portaient originellement les samouraïs. 

    Les techniques utilisées en aïkido

    Toutes les techniques utilisées au aïkido sont destinées à contrôler son adversaire, et à le projeter ou l'immobiliser. Celles-ci sont nombreuses, mais les techniques de base comprennent notamment les attaques à mains nues et les chutes avant arrière. Chaque niveau use de techniques spécifiques. Plus le pratiquant monte en niveau, plus les techniques qui lui sont enseignées sont complexes.


    Voir l'article entier

    aikido
    Aïkido : C’est quoi ? Concept et techniques

    septembre 13, 2022 6 lire la lecture

    Voir l'article entier
    karaté kyokushinkai
    Karaté Kyokushinkai : Principe et Fonctionnement

    août 05, 2022 6 lire la lecture

    Voir l'article entier
    kenjutsu
    Kenjutsu: сoncept, histoire et pratique aujourd’hui

    août 04, 2022 6 lire la lecture

    Voir l'article entier